MERCI

Je n’ai pas trop à dire ces temps-ci. Devant la perte le silence a pris les devants. La perte m’a fait perdre Les mots. Mais j’ai envie de dire merci. Même si je me sens aussi fragile qu’un bout de Kleenex dans le vent. Voilà donc merci…

Pour la chance d’avoir une famille merveilleuse et des amis encore plus merveilleux. Quel luxe. L’amour gratuit. Franchement je ne le dirai jamais assez. Je ne remercierai jamais assez.
Pour ma santé physique.
Pour ma santé mentale (même si beaucoup de personnes me trouvent lunatique).
A celles et ceux qui sont sortis de ma vie.
A celles et ceux qui sont là depuis longtemps.
A celles et ceux qui m’acceptent et n’essaient pas de me changer.
A celles et ceux qui m’écoutent et ne me jugent pas.
Pour les leçons difficiles qui m’ont aidée à mieux me connaître.
Au jeune monsieur à la caisse gauche de Spinney’s qui me fait toujours un grand sourire même quand il est super claqué d’avoir bossé toute la journée. Un sourire comme ça, ça me donne beaucoup de courage.
A tous les parasites qui peuplent cette planète, vous me donnez envie d’être une personne meilleure.
A celles et ceux qui ont du cœur.
A celles et ceux qui ont des couilles.
Pour les livres qui me donnent une décharge d’adrénaline à chaque fois que je me perds entre les lignes, un pur shot de bonheur, entre nous c’est l’amour et il n’y aura jamais de rupture.
Merci pour les voyages.
D’être une femme libre qui peut se déplacer où bon lui semble. Merci la liberté.
Pour les mots. Il n’y a pas de mots assez forts pour décrire combien je vous aime et je sais que vous me rendez la pareille.

IMG_20170127_160706_124
Pour les sourires que personne ne voit parce que je me les envoie.
Pour toutes ces discussions éphémères avec des inconnus bienveillants.
Pour ces moments avec moi-même.
Pour ma capacité à pleurer.
Pour ma capacité à aimer.
Pour le fait que je sois bien dans ma peau.
Pour ma paix intérieure.
Pour connaitre la vraie valeur des choses. Et donner à chaque chose sa juste valeur.
Pour le popcorn.
Pour ma capacité à transformer ma douleur en douceur.
Pour les beaux films au cinéma.
Pour les petits plaisirs.
Pour ‘Le Goût de la Cerise’.

 

Sharing is Caring

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: